Deux-cent-soixante-cinquième jour

Day 265 _ I would like to know the price, please.Où se pose la question du coût !
=)

Lyon biennale d’art contemporain : Le Taïwanais Laï Chih Seng met en scène, dans une salle de la Sucrière, les rebuts de l’exposition.

Au milieu de la pièce trônent pots de peinture, bouteilles d’eau vides, plâtre, câbles… Pour se rendre compte de l’ampleur de ces rebuts, le visiteur est invité à faire le tour de la pièce sur une sorte de chemin de ronde, large de 30 cm, à un mètre environ du sol. Histoire de prendre de la hauteur et bénéficier d’un autre point de vue.