Douzième jour

Un drôle de goût dans la bouche, une drôle de boule dans le ventre et une drôle d’envie de ne plus rire.
J’ai vu la vidéo du type qui se fait cribler de balle.
J’ai vu la brochette d’hier, bien séparer du peuple.
Je vois un monde qui ressemble plus à un piège qu’à un paradis.

J’ai entendu des choses improbables sur les radios d’États, qui sortaient de la bouche de personnes élus.

Je me rappelle de l’affaire Siné, des petits journaux qui sont intelligents et qui survivent, CQFD, Siné Mensuel, le monde libertaire.
Méfions nous, méfions nous, ne perdons pas trop de temps à analyser et a se faire une opinion propre de se qui se passe en ce moment, l’Europe ne va plus avoir le même visage et certaines alliances encore inenvisageable la semaine dernière deviendront réalités dans quelques mois.
Quand j’entends les mecs à la radio dire, plus de sécurité, c’est plus de liberté….

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
Benjamin Franklin

Et y a pas que lui qui nous prévient…

Aujourd’hui, je pense à Rémi Fraisse et aux manifestations que sa mort avait suscité.
Aujourd’hui, je suis mes idées.

Je ressors un cliché fait lors de la venu du ministre de l’intérieur de l’époque dans notre ville de Montbéliard. J’avais jamais vu un tel dispositif de sécurité et autant de cars de CRS. Et surtout, ce jour là, j’ai compris des choses sur mes propres limites lorsque j’ai vu quatre CRS frappés un syndicaliste à terre et que je n’ai rien fait alors que le compteur de mon boitier indiquait 37.

Police

De toutes façons, aujourd’hui, je n’ai pas fais de photo.

Une réaction au sujet de « Douzième jour »

  1. Où notre liberté diminue comme peau de chagrin !
    Je ne suis allée à aucun défilé ……
    C’est vrai qu’on a plus envie de rire ……
    Je n’écris rien de plus ……. une plume trempée dans le vitriole ,
    ça fait mal …… les mots font mal , l’inconscience générale
    fait mal …….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *