neuvième jour

Il faut parfois savoir se taire.
Il est bon de tenir sa langue et garder sa bouche fermé.
La sensation de voir un pays s’enfoncer dans la guerre.
Un journal qui s’érige comme un rempart contre les extrêmes contribue, bien malgré lui, à faire basculer une nation dans la haine et la violence est un sacré pied de nez du destin.

Day 9

L’histoire que l’on voudrait écrire ces jours ci a vraiment une sale odeur.

Day 9

Alors je vais éviter les citations de philosophe grec, romain ou anglais, je vous gratifie d’une seule phrase, d’un auteur moderne et qui correspond bien à l’état d’esprit que je peux trainer ce soir :

« J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes. »

2 réactions au sujet de « neuvième jour »

  1. Un goût amer à la bouche ……. tant qu’il y aura des hommes !
    Mon frère à préféré partir ….un dimanche 9 janvier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *