Seizième jour

Day 16 _ No nude woman

Aligner des verres, sans être une poésie risible.
Tomber au plus bar, sans manger la sciure.
Éviter les éclats, pour un accord parfait.
Défaire ses souvenirs, pour s’en délivrer.

Aimer à nouveau à en être fidéle,
Retrouver une vie sans séduction,
Arréter de mentir avant que la mort me prenne.

Alors je continue de me fourvoyer car la vie est une garce.

Agfa Paramat

« J’ai mis la photo de mon ami et d’une canette de soda écrasé dans une flaque parce que j’ai pas de photo de fille nu…et à la fin de ce beau poéme, il y a une photo d’un arbre qui pousse dans un toit dans un bar abandonné parce que ça correspond bien « 

2 réactions au sujet de « Seizième jour »

  1. Parce que …..qu’importe ta trajectoire , ta douceur …..la vie ne voit pas la nuance …..
    La nature reprend ses droits …..elle t’entraîne malgré toi …….
    Elle arrache les êtres chers ….. et te tue un peu à chaque minute !
    Je suis morte demain .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *