Trente-cinquième jour

Des vaches, c’est bien les vaches.
Ça broute, ça rumine, ça se laisse traire et à la fin elle est abattu.
C’est bien une vache.

Un but, c’est bien un but.
Ça donne du sens à une existence, ça permet de se concentrer et il possible de marquer.
C’est bien un but.

Moi j’aime bien les animaux, c’est bien les animaux.
Ça tient compagnie, c’est reconnaissant et il est même possible de l’accommoder avec du sel et du poivre.
C’est bien un animal.
Day 35 _ the purpose is to make each of us great cows brainless

Il s’agit toujours d’une semaine animalière, suite à des remarques sur le coté polémique des images du mois de janvier.

3 réactions au sujet de « Trente-cinquième jour »

  1. Des zumains , c’est bien des zumains ….
    ça ronfle , ça métroboulotdodo …..
    c’est accommodable à aucune sauce …
    Les gros chats c’est bien les gros chats ….
    ça mange des canaris , ça ronronne !
    C’est bien les gros chats ….
    On fait un méchoui ????

  2. Les vaches s »ennuient , elles n’ont pas d’ballon …….
    Des cages et pas de canari …….ils ont tout compris ….
    Les oiseaux en cage s’étiolent ….et ne font pas ce vieux os !

  3. Eh PIS alors !!!
    On donne du bon lait frais pour boire ou fabriquer du bon fromage à la fromagerie de Montbéliard avec une zone AOP Comté.
    L’Audincourtois, le Mandubien, le Montbéliard c’est du bon fromage. On se croirait dans le Haut-Doubs avec la Madeleine Proust. Elle n’a pas besoin de cage ! Oh dit donc… Zut alors ! Madeleine tu n’a pas attrapée le ballon puisque que la Madeleine de Commercy n’a pas eu le ballon d’or avec les peaux de vaches et PIS tu sais on va finir en boucherie alors maintenant tant PIS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *